Mon premier séjour en Inde


Surprenante : c’est l’unique mot que je trouve pour vous décrire l’Inde, cette destination asiatique où j’ai séjourné avec mes deux meilleures amies, un peu sur un coup de tête. Nous passons par le service e-Tourist visa qui nous permet d’obtenir notre visa à l’arrivée et nous plions bagage. 


Des débuts chaotiques

Nous avons pris un vol de nuit à destination de New Delhi et ce qu’on aperçoit depuis nos hublots n’est pas vraiment flatteur pour la capitale indienne. La brume reflète en effet le haut niveau de pollution. 

Déjà éreintées par les 8 heures de vol, nous sommes prises dans les bouchons à peine sorties de l’aéroport. Nous aurions dû nous informer un peu mieux histoire d’être préparées à ça. Du coup, notre chauffeur fait demi-tour à mi-chemin, n’hésitant pas à rouler à contre-sens pour nous déposer au plus vite à l’hôtel. Je ne vous dis pas notre inquiétude, surtout quand la voiture a un peu frôlé le trottoir pour éviter les véhicules en sens inverse. 

C’est tout sourire que notre chauffeur nous explique qu’en Inde, il ne faut pas se prendre la tête. Il nous promet qu’après un bon repos, nous serons ravies de découvrir le pays au-delà des apparences jusqu’ici peu encourageantes.

De surprise en surprise

Nous n’y croyions pas tellement et pourtant, le chauffeur avait parfaitement raison. La voiture de location sillonne des rues parfois jonchées de détritus, parfois bordées de majestueuses constructions. Le contraste est frappant. Et nous voilà devant le temple du Lotus dont la splendeur dépasse notre imagination. Nous nous offrons un bain culturel et historique au Gandhi Smriti avant de tomber en extase devant le Fort Rouge. 

Nous décidons d’aller à la découverte de Bombay que nous ne connaissons que de nom. Cela nous a pris 3 jours de route depuis le New Dehli car nous ne voulions pas prendre le risque de rouler de nuit. Je dois aussi avouer que nous faisions beaucoup de haltes histoire de nous dégourdir les jambes et nous rafraîchir.  Nous tombons raides dingues de Bollywood et nous nous laissons entraîner de cinéma en cinéma. Nous prenons de super photos à Hanging Gardens et bien qu’un peu chochottes, nous ne refusons pas d’aller observer les panthères au parc national de Sanjay Gandhi.

Nous poursuivons notre escapade jusqu’à Goa où nous sommes conduites vers les rizières et les cascades. Nous sommes enchantées par les plantations d’épices où nous n’hésitons pas à nous procurer quelques produits que nous ramenons fièrement au pays. Les plages sont paradisiaques : Agonda, Keri, Sinquerim… le choix est vaste !

La route n’est pas vraiment longue jusqu’à Pondichéry mais nous râlons un peu (beaucoup même). Magnifique surprise :  la ville possède beaucoup de similitudes avec la France. Notre chauffeur nous a fait découvrir les adresses où l’on sert les meilleurs pains au chocolat de la région. Nous avons flâné dans les rues qui portent des noms français et les locaux ont été ravis de jouer à la pétanque avec nous. 

Un voyage qui aurait mérité de la préparation

Un voyage en Inde, c’est un mélange de simplicité et de luxe, la rencontre entre des villes polluées et des merveilles naturelles où l’on oublie le stress et le temps qui passe. 

J’ai des regrets par rapport à ces vacances entre copines car au final, l’Inde est vraiment un très beau pays. Nous n’avions pas pris le temps de nous informer sur la circulation, le cadre de vie dans les destinations explorées… ce qui nous a laissé comme une note de déception, surtout à l’arrivée. 

J’y retournerai à coup sûr mais en prenant soin de potasser les infos utiles avant de faire mes valises 😉 !

Autres articles

https://www.vaguevagabonde.fr/inde-un-pays-de-coutumes/

https://www.stagesnewyork.com/premier-voyage-en-inde.html

https://www.uneautreroute.fr/voyage-en-inde/







Share Button